941 Actualités   374 Anecdotes
01 FEV
2013

Portrait d'un philanthrope : Mr Bill Gates

40x40_small_beige_smile
2
1773769_4_e4d7_bill-gates-les-entrepreneurs-qui-ont-reussi-a_1210b85811b881166eadeb3d5e16a24f

On pourra en dire ce que l'on voudra. Bill Gates, seconde fortune mondiale, ne possède pas seulement de faramineux comptes en banque. Il a aussi de nobles idéaux. L'un d'eux est par exemple éradiquer des maladies comme la polio ou le paludisme d'ici la fin de sa vie. L'une des autres  priorités du milliardaire américain Bill Gates, qui consacre sa fortune à aider les plus pauvres et assure ne pas se soucier de laisser une trace dans l'histoire, est de fournir à l'ensemble de la planète des toilettes permettant de produire de l'énergie.

«Je n'ai pas besoin que les gens se rappellent de moi», a affirmé le co-fondateur de Microsoft lors d'un entretien avec l'AFP dans un hôtel de Manhattan. «Aucune des personnes qui sont confrontées aux risques que représente la polio ne savent quoi que ce soit sur moi. Ils luttent pour survivre au jour le jour et font face au risque de voir leurs enfants devenir infirmes», a souligné Bill Gates, 57 ans, à la tête d'une fortune personnelle estimée à 66 milliards de dollars par le magazine Forbes.

Le milliardaire, deuxième homme le plus riche du monde après le Mexicain Carlos Slim, est en revanche pleinement concentré sur sa Fondation Bill et Melinda Gates. «Ma femme et moi avons décidé que notre fondation allait utiliser tout l'argent jusqu'à une vingtaine d'années après notre mort, ce ne sera pas quelque chose d'éternel», a encore expliqué Bill Gates, qui invite depuis plusieurs années les hommes les plus riches du monde à faire don d'une grande partie de leur fortune à des oeuvres de charité.

Sa fondation a pour l'heure utilisé 25 milliards de dollars pour combattre la pauvreté et les maladies, la cible numéro un étant la polio. Grâce notamment à l'action de la Fondation Gates, celle-ci a été éradiquée en Inde mais il reste des foyers en Afghanistan, au Nigeria et au Pakistan.


La fondation dispose encore d'environ 36 milliards de dollars à investir.

«D'ici la fin de ma vie je voudrais voir la polio complètement éradiquée, mais pas seulement. Le paludisme aussi, même si cela demandera certainement plusieurs décennies d'efforts», a ajouté le philanthrope. Également inquiet au sujet du système scolaire américain, Bill Gates a en tout cas souligné que les investissements effectués par sa fondation étaient beaucoup plus efficaces que l'aide dispensée durant des années par bien des Etats riches aux pays pauvres. Cela semble invraisemblable, mais c'est pourtant une réalité :

«Beaucoup de leurs dons étaient destinés à acheter l'amitié de pays pauvres, à la limite ce n'était même pas des aides réelles», a affirmé Bill Gates en se référant à l'époque de la Guerre froide quand les blocs de l'est et de l'ouest tentaient d'étendre leur influence en Afrique et ailleurs.

M. Gates a estimé que de nos jours, la meilleure façon d'être efficace était de lier les aides à des objectifs bien précis, clairement mesurables, et de suivre attentivement l'évolution des progrès effectués. Une condition qui garantit l'efficacité des initiatives non hypocrites. Par ailleurs, le co-fondateur de Microsoft a dit son inquiétude sur la détérioration du système scolaire américain: «L'éducation est aussi un domaine dans lequel nous devons être sérieux», a-t-il dit.

Selon lui les écoles asiatiques, en plein essor, ont dépassé les écoles américaines «en terme de qualité car elles appliquent des méthodes du monde des affaires pour mesurer les performances de leurs enseignants». Il ajoute : «L'idée de mesurer ces choses-là, d'avoir des retours, est ce qui nous manque. C'est une manière de nous pousser vers l'excellence. Dans certains domaines, on mesure précisément plein de choses, même dans le baseball on fait les choses sérieusement».

Compassion

Cum Patior ... Expression latine signifiant "souffrir avec"

Mais la Compassion est surtout de permettre à l'autre de faire ce qu'il a envie de faire, et ce, en toutes circonstances...

Journaliste 1jour1sourire et fier de l'être ! {#pan}

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
COMMENTAIRES
Dame nature - il y a almost 6 years

En même temps, ce n'est pas le thème de l'article..

Lepanda - il y a almost 6 years

Merci pour cet éclairage Wink
La phrase "distribution de semences OGM : une abération écologique, économique et sociale" méritait des précisions. Quand on parle de Monsanto (je connais ^^), là oui tout de suite ça place le contexte. Merci donc là je comprends ton message.

Zeb - il y a almost 6 years

Cher Franck, la fondation Gates a eu un programme d'agriculture basé sur la distribution de semences du groupe Monsanto (voir le film "Le Monde selon Monsanto") qui sont des semences GM dont l'un des gènes permet de résister à l'herbicide round-up (leur produit phare). 1/ cela poussait les agriculteurs à utiliser des intrants chimiques très couteux mauvais pour l'environnement (stérilisation des sols, contamination des nappes fréatiques...) 2/ les semences créent des plantes "stériles" qui ne donnent pas d'autres semences, tu es donc obligé de racheter ces semences chaque année, ce qui pour des petits agriculteurs est une abération économique, une dépendance énorme à des intérêts privés 3/ les semences GM ne donnent pas forcément de meilleurs rendement (comme ils veulent souvent le faire croire) comparé aux semences de plantes autochtones, résultat les réciltent n'étaient pas meilleurs pour un cout finalement plus élevé... bref, on a voulu reproduire un modèle d'agriculture non-pérenne, venu de l'occident, et l'imposé à des pauvres paysants des pays du sud sans savoir quel est réellement leurs besoins. Cette question des besoins est primordiale et souvent mal considérées par les grand rganismes d'aide publique qui de part une mauvaise vision de la condition des pauvres mettent en place des programmes qui sont pas assez efficace, voir inadatés, et très peu efficient (par rapport aux sommes investies). Et malheureusement c'est une triste réalité. Dans l'humanitaire il n'y a pas que l'intention qui compte. Une bonne intention mal mise en oeuvre peu avoir des conséquences très néfastes pour des personnes dont la situation est précaire et qui sont à la limite de basculer dans le "piège de la pauvreté". Je te recommande la lecture du dernier livre d'ster Duflo (voir mon article sur cette femme) qui explique très bien ce phénomène "d'aide internationale inadaptée", c'est très instructif.

Lepanda - il y a almost 6 years

C'est à dire la "distribution de semances OGM" ? Si c'est pour faire des tests pk pas. Pour ma part je trouve que "OGM" est devenu un mot qui fait peur, alors que ça fait des centaines d'années que l'homme fait des croisements biologiques NON NATURELS pour s'adapter à l'environnement...
Sans parler des animaux qui nous entourent, qui sont tres souvent des croisements pas du tout naturel. Donc pour l'appelation "genetiquement modifié", c'est le cas depuis des centaines d'année, et ça a sauvé des paysans, des populations entieres qui étaient ravagées par la famine, par des insectes, par un manque de pluie, etc...
Autant je suis pour qu'on fasse attention à ce qu'on fait, mais autant "OGM" ne veut plus dire grand chose je trouve, il y a OGM et OGM... Wink

Zeb - il y a almost 6 years

Attention tout de même car certaines des actions de la fondation ne sont pas toujours jolies-jolies, comme par exemple dans le domaines de l'agriculture avec la distribution de semences OGM : une abération écologique, économique et sociale, ou bien dans le domaine de la santé avec l'achat de quantité importantes de vaccins à des laboratoies pharmaceutiques plutôt que de pouvoirs les gouvernenement avec des solutions génériques, réplicables et donc non-dépendantes.

La fondation Gates fait de très belles choses mais de nombreux experts signalent que les méthodologies employées ne sont pas toujours les meilleurs, ce qui est regretable avec les milliards qui sont dépensés. Mais dans l'ensemble leur bilan reste positif.

ILS ONT SOURI
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
340
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 340 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires