941 Actualités   374 Anecdotes
17 SEP
2012

Le Solar Decathlon Europe débarque !

40x40_small_beige_smile
2
Maison

Du 14 septembre au 30 septembre se déroulera la seconde édition du SDE, le Solar Decathlon Europe. Connaissez-vous ?

Baptisé Solar Decathlon Europe en raison des dix épreuves que doivent passer les concurrents, le concours prime la maison "qui consomme le moins et qui produit le moins de rejet durant son cycle de vie". Il s'agit donc d'une compétition à l'origine créé par le département américain de l'énergie depuis 1999, et qui avait tout de même attiré plus de 200,000 curieux à Madrid, la ville organisatrice.

Le principe est basique, mais efficace : les concurrents s'affrontent durant 10 jours au cours desquels ils auront à construire une habitation qui n'aura que notre cher soleil pour seule source d'énergie.

Si le laps de temps très court oblige à travailler jour et nuit afin d'être prêts pour l'ouverture de l'exposition, nichée dans le bois de Casa del Campo, dans l'ouest de la capitale espagnole, la manifestation n'en reste pas moins noble : L'objectif est en effet de "sensibiliser les citoyens à l'importance de l'environnement et la construction durable", disent les organisateurs du concours, sponsorisé par des entreprises privées et l'Etat espagnol qui a donné jusqu'à 50.000 euros à chacune des équipes.

C'est ainsi 19 équipes d'universitaires qui s'affronteront et rivaliseront de créativité et d'efficacité, stimulant aussi l'intérêt pour le développement durable et l'économie d'énergie.

Afin d'y parvenir, les équipes doivent bien sûr maximiser leur récupération d'énergie solaire tout en consommant le moins possible de celle-ci. Notons qu'ils seront également jugés sur l'efficacité énergétique, le confort ou encore la convivialité et la communication avec l'extérieur.

Les Portugais à 180° !

"La maison peut tourner à 180 degrés" au moyen d'une commande électrique, explique Joao Agostinho, un étudiant en ingéniérie de 23 ans, montrant la villa portugaise de l'université de Porto, recouverte d'une "peau de panneaux photovoltaïques" orientable.

Comme les autres, la maison produit plus d'énergie qu'elle en consomme et le reste sert à l'éclairage commun du "village" ou encore à recharger les voitures électriques.

Les Français et Canopée :

L'équipe française de l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble a elle misé sur "un éco-système urbain avec des nano-tours" qui s'intègrent dans une ville, exposant les deux derniers étages de son projet baptisé "Canopée".

Au dernier étage, un espace commun baigné de lumière sous un plafond de verre photovoltaïque de couleur verte, a été imaginé pour "donner un effet de canopée" et inspirer la détente, explique Christophe de Tricaud, étudiant en architecture de 25 ans et coordinateur du projet.

Au-dessous, on retrouve un étage aménagé comme une maison avec dans les coursives extérieures des bacs pour le jardinage et à l'intérieur un espace avec un mur coulissant par commande électrique qui permet d'agrandir la cuisine ou le salon ou encore de faire une chambre supplémentaire.

Les Japonais conservateurs tout en étant autonomes :

Les Japonais de l'université de Chiba ont eux visé la convivialité et l'attrait visuel, offrant une maison ceinte d'une rizière, d'arbres fruitiers, d'arômes de toutes sortes et de plantes grimpantes le long de filins.

"Le concept est de sauver l'identité de la maison japonaise mélangée avec des matériaux modernes", explique l'un des étudiants du projet.

"Notre maison est ouverte sur l'extérieur et est une invitation adressée aux autres pour qu'ils viennent nous voir", ajoute-t-il.

Les Chinois et les bambous, une histoire qui date, et qui ne change pas :

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Non loin, la maison chinoise attire aussi l'oeil, avec ses murs extérieurs faits de grands losanges de bambou entrecroisés jaunes, surmontés de gigantesques panneaux solaires foncés.

Au total, cinq projets espagnols, deux français, un franco-italien, un italien, deux allemands, un danois, un portugais, un roumain, un hongrois, un japonais, un chinois, un égyptien et un brésilien sont en lice.

Ce qui nous ravit c'est que la Chine devrait organiser la prochaine édition de 2013 et la France celle de 2014 !

Alors ? À quand les maisons purement autonomes ? Nous aimerions bien quelques maisons en bambous, nous !

Dame nature

Journaliste spécialisée dans les nouvelles écologiques pour 1jour1sourire.fr

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
COMMENTAIRES
Lepanda - il y a about 7 years

J'adore l'idée de la maison qui tourne à 180° ! {#bravo}
L'avantage pour les panneaux solaires est clair, mais en plus le paysage que l'on voit au travers des fenêtres changent régulièrement ! {#biche}

ILS ONT SOURI
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
343
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 343 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires