941 Actualités   374 Anecdotes
13 SEP
2012

Des vaches moins polluantes grâce à une meilleure alimentation!

40x40_small_beige_smile
3
Cute-cow

Il y a quelques temps, une théorie plus que sérieuse était apparue au sujet de l'extinction des dinosaures via leurs flatulences, et c'est ici le même cas de pollution qui concerne les bovins. En effet, celles-ci, à l'échelle planétaire seraient responsables de pas moins de 20% des émissions mondiales de méthane, l'un des plus dangereux gaz a effet de serre pour l'atmosphère.

Et c'est du pays du Coq que serait peut-être venue la solution pour éviter à ces belles ruminantes de lâcher dans l'air plus d'une centaine de millions de tonnes de gaz provoquant le réchauffement de la planète.

Ainsi, ce seraient 588 tonnes de méthanes économisées grâce à l'initiative de l'association Bleu-Blanc-Cœur. À partir de leur idée ingénieuse, 400 agriculteurs ont ainsi modifié le régime alimentaire de leurs vaches laitières, substituant aux traditionnels compléments alimentaires à base de soja ou de maïs, un mélange d'herbe, de graines de lin et de luzerne.

« En introduisant ces trois souches végétales riches en oméga 3, nous offrons une nourriture plus équilibrée aux vaches et nous sommes ainsi parvenus à limiter le phénomène d’éructation, affirme la directrice de l’association Bleu-Blanc-Cœur, Nathalie Kerhoas qui vient de présenter son régime au dernier Salon de l’élevage de Rennes. Ainsi nourries, les bêtes produisent 12% de méthane en moins par litre de lait. »

Et le régime est si efficace, que la méthodologie « écométhane » proposée par l'association a été validée par le ministère de l'écologie et vient d’être reconnue par l’ONU comme une alternative agricole durable permettant de réduire les émissions polluantes. « Sur 417 méthodes saluées par l’ONU dans le monde pour réduire les gaz à effet de serre, notre démarche est la seule reconnue dans le domaine de l’élevage », poursuit Nathalie Kerhoas.

Pour les éleveurs qui choisiront cette méthode, l'avantage est double. Non seulement, la fertilité de leurs bêtes en est accrue, mais ils bénéficieront en plus d'un complément de revenu, car chaque quantité de méthane non émise, calculée au kilo près par l’association, permet à l’exploitant de bénéficier en retour d’un bonus carbone comptabilisé sur un compte épargne.

La méthode semble ainsi n'avoir que des avantages, pour aucun inconvénients, et devrait rapidement séduire nombre d'éleveurs.

Cette expérience entreprise il y a environ une dizaine d'années poursuit son petit bonhomme de chemin. Ainsi depuis sa date de création, l'association affirme avoir économisé plus de 588 tonnes de méthane, soit l'équivalent de 12356 tonnes de CO2.

 

Ses projets pour l'avenir seront de fédérer plus de 5000 éleveurs, laitiers en particulier d'ici l'année 2014 !

Dame nature

Journaliste spécialisée dans les nouvelles écologiques pour 1jour1sourire.fr

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
344
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 344 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires