941 Actualités   374 Anecdotes
11 SEP
2012

L'accorderie, ou quand le temps remplace l'argent...

40x40_small_beige_smile
4
Article_ressourcerie

Peut-être vous rappelez-vous de ce film, « Time Out », où le temps remplaçait l'argent, et semblait faire de celui-ci une priorité vitale. Même si le scénario semblait un peu « creux », l'idée n'était pas si éloignée de ce que peut-être l'accorderie.

Mais qu'est-ce que l'accorderie ?

Un principe très simple, venu du Canada et qui est fondé entièrement sur l'échange de services. Ainsi l'on peut retrouver des conseils pour cuisiner, pour restaurer ses meubles, apprendre le sport, de l'aide pour déménager, ou bien faire des courses.

L'argent n'a pas du tout cours dans cette organisation (quelle bouffée d'oxygène depuis des milliers d'années!), et ainsi , tout repose sur les richesses et les potentiels des membres de la communauté qui choisissent d'adhérer au concept.

Ainsi, chaque service rendu est comptabilisé dans une banque de temps, en heures, à partir de « chéquiers-temps ».

La base d'échange et de valeur est simple : 1h de temps rendu vaut 1h de temps reçu.

L'accorderie en France ?

Depuis 2011, c'est à Paris que c'est installée rue de Crimée dans le 19ème, la première accorderie qui compte plus de 350 membres (dont 23% des personnes sont extérieures au quartier, soit presque ¼ des adhérents ! Un bilan qui semble plus que positif !

Notons que les Parisiens ne sont pas les seuls à avoir accepté ce système pour l'heure : en effet, à Chambéry s'est implanté une autre accorderie.

Témoignages :

  • Michelle, parisienne qui élève seule ses enfants: «L’association me permet de ne pas m’exténuer dans les travaux physiques. Je clique sur l’annonce et la tâche est réglée! Une fois mon «chèque temps» signé, je sais que je devrai un peu de couture à mon voisin.»

  • Véronique Chiron, nouvelle inscrite: «Ca fait longtemps que je cherchais une structure qui fasse plus appel à la solidarité.»

  • Gisèle Stievenard, adjointe au maire de Paris chargée de l’engagement solidaire: «La crise fragilise les habitants et rend leur quotidien de plus en plus difficile. (…) Cette entraide entre les habitants permet de créer davantage de convivialité, de tolérance et des liens sociaux resserrés pour plus de mixité sociale.»

Et la liste des avantages pour zéro inconvénients ne s'arrête pas là : l’association mère, implantée au Québec, a développé de nombreuses activités collectives comme le crédit solidaire et l’achat groupé. C’est idéal pour les familles nombreuses qui, en faisant leurs courses en grande quantité, peuvent bénéficier de réduction en caisse.

On a hâte que ça arrive dans les accorderies françaises!

 

Ne pensez-vous pas qu'un tel système permettrait aussi à nos futures générations d'arrêter de se plonger dans un matérialisme et un individualisme qui l'éloigne chaque jour un peu plus de son humanité ?

On arrive aisément à imaginer que ces échanges d'heures donnent lieu à des rencontres, des échanges, et des moments de bonheur partagés, tout en se facilitant la vie !

Une très belle entreprise, donc. Voilà ce que sont les VRAIES ressources humaines !

Compassion

Cum Patior ... Expression latine signifiant "souffrir avec"

Mais la Compassion est surtout de permettre à l'autre de faire ce qu'il a envie de faire, et ce, en toutes circonstances...

Journaliste 1jour1sourire et fier de l'être ! {#pan}

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
343
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 343 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires