941 Actualités   374 Anecdotes
30 AOU
2012

Expendables 2 : Bad asses are not dead

40x40_small_beige_smile
3
La-cene-expendables-2

Les Expendables sont de retour (je préfère le préciser au cas où le titre ne serait pas assez explicite) et doivent travailler de nouveau pour Mr Church… Lorsque Barney Ross (Stallone) et son équipe sont engagés, l’opération semble facile. Mais quand un membre de l’équipe est tué, les Expendables jurent de le venger. Bien qu’en territoire hostile et donnés perdants, ils vont semer le chaos chez leurs adversaires, et se retrouver à tenter de déjouer une menace nucléaire.

Au delà de l’aspect clairement mercantile d’une suite d’une telle franchise (nul doute qu’un troisième opus verra le jour), il se dégage d’ « Expendables 2 » quelque chose de sympathique et nostalgique.

Bien évidemment, n’espérez  aucune finesse ou une exploration profonde de l’âme humaine, mais seulement un film d’action à l’ancienne qu’on aurait pu regarder entre copains en cassette vidéo après le cours de sciences nat’ en 3e

En ce temps, les incohérences scénaristiques et les phrases de gros dur cousues de fil blanc n’avaient aucune importance et sont devenues avec le temps des répliques cultes que l’on regarde avec nostalgie sur youtube.

Aller voir ce film (comme le premier d’ailleurs) me donne l’impression de faire une réunion de famille avec des gros bras qui m’ont servi de nounou étant plus jeune. Car bien évidemment, ils sont (presque) tous là : Sly (et ses bras gros comme deux fois mes cuisses), Arnold (qui est revenu, mais ça sonne mieux en anglais), Bruce, JCVD, Dolph, Chuck, et quelques petits « jeunes ». On peut regretter cependant l’absence de Mickey Rourke qui nous avait offert une scène formidable pleine de spleen sur la nature humaine (mais ça n’est que mon humble avis).

Comme je l’ai sous-entendu plus haut, certaines incohérences scénaristiques (qu’on peut voir comme des ellipses un peu trop poussées) et quelques scènes surréalistes ici et là peuvent déranger le trentenaire cinéphile que je suis. Une des plus flagrante étant l’apparition (sur une musique d’Ennio Morricone s’il vous plait) de Chuck Norris dans un village abandonné d’Albanie qui sauve nos Expendables d’une mort certaine. Ce « Deus ex machina » est cependant sauvé par LA réplique du film que je ne dévoilerai pour rien au monde. Mais comme diraient les papys du Muppet Show : « who cares ?!!! ». On n’est pas là pour faire des gaufres !!! (ça c'est de moi par contre). Et à postériori, vu que c’est quand même Chuck Norris, tout cela semble logique compte tenu du culte récent qui lui est voué (Pardonnez moi Mr Norris, j’ai tendance à oublier que vous avez déjà compte jusqu'à l'infini. Deux fois...). Et au delà de ces écueils, le fait que toutes ces stars quelque peu déchues jouant de leurs personnages passés en ne se prennent pas au sérieux rend le tout plaisant et jouissif.

Côté réalisation,  Simon West fait le job, sans plus. Pas d’esbroufes, d’effets de mode (comme à l’époque de Matrix, où l’on finissait par voir des effets  « bullet time » partout), ni de plans saccadés ultra-rapides inutiles (je garde un très mauvais souvenir de « Transformers » d’où cette précision) où on finit par ne plus rien voir du tout.

Juste une image un peu brute et de la bonne baston. Justement, côté scènes de combat (on va voir ce film un peu pour ça quand même), certaines sont assez réussies comme la scène d’intro qui met tout de suite dans le bain (de sang) ou celle de l’église (Ah !! Jason Statham en moine vengeur…) On peut regretter cependant la durée un peut trop courte des deux bastons finales…

Mais qu’importe !  Le retour de ces tontons flingueurs made in USA ne se prenant pas au sérieux qui sont venus faire ce qu’ils savent faire le mieux (multiplier les pains et les distribuer en finesse) fait plaisir et nous montre un tant soit peu que notre petit âme d’adolescent est encore présent. Et je suis sûr que le n°3 viendra nous le rappeler une nouvelle fois.

Vdeux

Je suis un gentil qui n'aime pas les méchants.

Pigiste sur 1j1s, je vais tenter modestement de vous donner envie d'aller au cinéma, entre autre Money mouth

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
COMMENTAIRES
Zeb - il y a about 8 years

Tu as parfaitement raison, mon info était à prendre avec légèreté, à la rigolade. Je n'ai pas du tout vérifier la véracité de l'article... c'est quand même très LOL comme info ! (sauf pour les pauvres chauves-souris)

Lepanda - il y a about 8 years

@Zebinho : Je pense que cette information mérite d'être approfondit. D’après les articles que j'ai lus, il semblerait que l'équipe a fait "FUIR" les chauves-souris de la grotte, ce qui est quand même très différent que le "génocide", avec le gros sous entendu qu'ils les ont tué eux même...
Avec un film avec un tel budget, il n'est pas impossible que les gens essayent de récupérer le "buzz" pour parler de tel ou tel problème. Je ne dis pas que tout est faux dans cette histoire de chauves-souris, je n'en sais rien, mais je dis juste qu'on devrait prendre les infos avec des pincettes tant que ça n'est pas relayé par d'autres sites, plus "neutres".
L'avenir nous en dira un peu plus ;)

Zeb - il y a about 8 years

il semblerait malheureusement que le tournage est provoqué un vrai génocide de chauves-souris !
http://www.youphil.com/fr/article/05628-stallone-expendables-schwarzenegger-willis-chauves-souris?ypcli=ano

Schtroumpfette - il y a about 8 years

alors je confirme, c'est un film à voir!!

et en effet Jason Stattham en moins vengeur qui nous fait une démo canon de ses capacités de combat...{#foudre} !!! hihihi....

Sinon mon chéri la fin de ton commentaire est bien chou! {#bisous}

Luna - il y a about 8 years

Je confirme les filles peuvent même adorer ! ^^
Mais peut-être est-ce dû au fait que j'ai aussi grandi avec tous ces poètes testostéronés. 

Alors c'est sûr ce n'est pas du film à scénario mais pour les fan de ces gros bras c'est du pur bonheur ! J'ai adoré les clins d'oeil (dans les tenus, les répliques), de même que l'humour avec les petits mots sur les véhicules au début.

Par contre âmes sensibles s'abstenir, ça gicle pas mal, j'en ai vu sursauter dans la salle (et même à côté de moi hihi).

{#bounce}

 

(Sympa l'idée pour les cinéphiles {#bravo} )

Lepanda - il y a about 8 years

Vu la semaine derniere avec ma chérie et v2, je recommande ! Il y a plus d'humour que dans le premier, avec des clins d'oeil que les puristes apprecieront {#bravo}

Et pour ceux qui ont grandi en regardant des JCVD (comme moi ^^), voir Jean Claude faire son coup de pied sauté à plus de 50 ans, c'est quand même un grand moment {#bounce}

Je précise que ma chérie a apprecié le film, ce qui prouve que les filles peuvent aussi y aller ^^ (ou alors, ça prouve que j'ai une chérie incroyable... je sais pas {#biche})

ILS ONT SOURI
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
345
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 345 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires