941 Actualités   374 Anecdotes
22 AOU
2012

L'énergie qui se cache dans nos poubelles

40x40_small_beige_smile
4
Biogaz_d_chets

En se dégradant dans un milieu privé d’oxygène, nos déchets libèrent un puissant gaz à effet de serre, appelé « biogaz ». Ce mélange de gaz carbonique et de méthane, récupéré et valorisé, peut contribuer à la production de chaleur, d’électricité et de gaz pour les véhicules, tout en évitant la libération de méthane dans l’atmosphère.

Une forme « renouvelable » de gaz naturel

Le biogaz se niche partout où se stocke les déchets organiques d'origine végétale ou animale. On peut alors dénicher du biogaz dans des décharges pour ordures ménagères ou par exemple dans les boues de stations d’épuration.

Dans les déchèteries, les ordures sont compactées puis déposées dans des fosses appelées casiers, recouverts de plusieurs mètres de terre. Ils sont parcourus par un système de drains horizontaux, qui collectent le biogaz produit, et verticaux, qui l’amènent à la surface. Cette fermentation en sous-sol peut durer 25 ans.

Le biogaz capté est injecté dans des moteurs et turbines pour produire de l’électricité et de la chaleur. Il participe donc à la fois à la diminution de la consommation des énergies fossiles et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui en découlent.

La production de biogaz à partir des déchets est une solution clé pour l’élaboration d’un système de traitement des déchets plus durable.

Une ressource inexploitée

Selon l'ADEME, Agence publique De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, le biogaz est encore largement inexploité en France.

Pourtant nos voisins Allemands l’ont beaucoup développé : de nombreux agriculteurs produisent leur propre biogaz, de nombreux particuliers ont des unités de production pour usage personnel et plusieurs grandes centrales sont en activité. Ailleurs, les plus grandes centrales de production de biogaz issu des poubelles se trouvent au Brésil, en Chine, à Singapour et en Colombie.

Dans l'hexagone, la plus grosse usine de méthanisation a été construite à Montpellier en 2008. La France recense 481 sites de production de biogaz. Bien que se développant doucement, le biogaz pourrait couvrir près de 10% de la consommation nationale de gaz à l’horizon 2020.

Dans le cadre des efforts de l'UE visant à réduire d'au moins 20% ses émissions de CO2 au cours de la prochaine décennie, le biogaz semble être une alternative plus que viable !

Vous aurez maintenant un autre regard sur vos déchets qui sont très précieux !

Ci-dessous, un petit film sur la mini-centrale électrique utilisant le biogaz produit par la fermentation des ordures ménagères de la décharge de Bénac, dans les Hautes-Pyrénées. Elle produit l'équivalent de l’électricité pour 5 000 habitants.

Géolocalisée en FRANCE

Mots clés : GESgaz à effet de serreélectricitédéchetsbiogaznature

Zeb

Né avec le positivisme dans le cœur, une joie de vivre et un amour débordants ! Travaille et vit dans le secteur associatif.
Agit au quotidien pour un changement personnel pour le bien de tous.

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
343
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 343 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires