941 Actualités   374 Anecdotes
05 AOU
2010

Un musée du sourire !?

40x40_small_beige_smile
4
Sourire

Le mot de la fondatrice : 

Loin des égocentrismes trop souvent vénérés et exposés, le Musée du sourire est dédié à la plus subtile, et peut-être la plus complexe, des expressions humaines. Sa naissance révèle son essence : un jour de grève de décembre 1995, dans un bus, il y a tout juste dix ans, une jeune femme me sourit. Entre ses mains « La Joie » de Georges Bernanos. Entre les miennes « La Raison gourmande» de Michel Onfray. « L’hédonisme est un égoïsme !» me lance-t-elle soudain. Je lève les yeux. Le bus, lancé dans un parcours inhabituel pour éviter les embouteillages, longe alors les hauts murs du Louvre. Notre conversation s’engage. Je lui demande : « Etes-vous déjà allée au Louvre ? » Quelques minutes plus tard, à l’arrêt Odéon, j’imagine un parcours au Louvre de mes dix plus beaux sourires. 

Puis je m’interroge. Qu’en est-il du sourire dans l’art d’aujourd’hui ? Au Panthéon, terminus de la ligne, l’idée a fait son chemin : créer un musée virtuel, animé et ludique, pour faire connaître le sourire dans l’art contemporain. Car, dans l’histoire de l’art, le sourire est rare, comme toute chose précieuse. Il apparaît timidement dans quelques civilisations heureuses : la Cité sumérienne de Mari (Mésopotamie, IIIe millénaire av JC), chez les Etrusques (Italie, VIe siècle av JC). Puis, vient le sourire « harmonieux » des Kouros du Parthénon à Athènes, impassibles et sereins. Le sourire est-il pour autant l’incarnation du beau ? « La Joconde » a permis, un temps, de l’affirmer. 

Mais un jour, « Mona Lisa » a été grimée. Par cet outrage, Marcel Duchamp a rendu le sourire protéiforme. Désormais, il surgit d’une sculpture mécanique, « Le chant du grillon » de Rebecca Horn; il fait l’objet d’une performance, Sophie Calle à New York, sur un scénario de l’écrivain américain Paul Auster; il se situe au cœur d’un travail photographique , « Raisons de sourire » d’Esther et Jochen Gerz; il apparaît en clin d’œil sur une affiche, par Andriana Cavalletti en Italie. Qu’exprime le sourire désormais ? Que révèle t-il de nos peurs, de nos attentes, de nos joies, de nos rêves ? Tous surprennent, choquent ou provoquent. Certains enivrent, d’une douceur infinie, comme les photographies de Gérard Rondeau : un bouddha khmer, silencieux et fragile, attend d’être bientôt libéré de son voile protecteur. Les sourires sont parfois moqueurs. Dans la gouache « La vie, c’est gai. La vie, c’est triste », Christian Boltanski nous offre un regard ironique sur la vie, entre larmes et bonheur. 

La collection virtuelle du Musée du sourire, qui comprend désormais quarante artistes présentés, est avant tout un parti pris, celui de la spontanéité dans la réception de l’œuvre et de l’échange complice avec le public. L’art n’est pas difficile d’accès pour qui sait l’accueillir sans préjugés et avec bienveillance. « Je ne pense pas que l’art devrait être réservé à une élite… », affirmait Andy Warhol. Antidote contre la morosité dont se nourrit trop souvent l’intellectualisme, voici une proposition optimiste de sourires d’artistes.

Mots clés : museealexiaguggemosmusee du sourireartcollection virtuelleculturevoyage

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
344
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 344 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires