941 Actualités   374 Anecdotes
11 AVR
2013

La tarification progressive de l'énergie adoptée

40x40_small_beige_smile
1
Tarification_progressive

Après de multiples rebondissements, la loi Brottes a finalement été adoptée lundi 11 mars par un ultime vote de l'Assemblée nationale. Le principal outil déployé pour préparer la transition vers un système énergique sobre en énergie reste le bonus-malus.

Dans sa dernière version, le dispositif vise les factures d'énergie (gaz et électricité) des résidences principales comme secondaires ainsi que des immeubles collectifs. Il sera mis en œuvre à partir du 1er janvier 2015.


Trois tranches s’il vous plait

Ce bonus-malus s'appuie sur le calcul d'un volume de base pour l'attribution des sanctions ou récompenses. Ce dernier intègre un volume annuel de référence défini pour chaque énergie de réseau. Dans le calcul sera également pris en compte le nombre de personne vivant dans le foyer, la localisation géographique du logement et le mode de chauffage. Les taux seront ajustés chaque année.

Ainsi, si la consommation du foyer s'avère inférieure ou égale au volume de base (première tranche), ce dernier bénéficie d'un taux de remboursement compris entre 5 et 0 euros par mégawattheure économisé (en 2015).

A l'inverse, si la consommation est comprise entre 100 et 300% du volume de base (deuxième tranche), le malus facturé s'échelonnera entre 0 et 3 euros par mégawattheure « sur-consommé ». Au-delà (troisième tranche), l'amende peut aller jusqu'à 20 euros (particuliers) par mégawattheure (en 2015).


Création d'un fonds de compensation du bonus-malus

C’est le fournisseur d'électricité ou de gaz naturel qui assurera la collecte du malus ou le versement du bonus, qui sera indiqué sur la facture.

La Caisse des dépôts et consignations gérera un fonds de compensation du bonus-malus sur les consommations domestiques d'énergies de réseau. Les fournisseurs lui verseront les malus qu'ils ont collectés ou recevront le paiement des bonus qu'ils ont versés.


Allégement social du malus

Pour les 4 millions de foyers qui bénéficient des tarifs sociaux sur le gaz et l'électricité, un allégement sur le prélèvement du malus sera accordé.

« Le texte aurait dû aller plus loin sur les niveaux de bonus-malus envisagés, ou sur des dispositifs d'accompagnement plus efficaces que les tarifs sociaux pour les ménages en situation de précarité énergétique, mais son adoption est une avancée », reconnaît dans un communiqué, la Fondation Nicolas Hulot.

En effet, les personnes en situation de pauvreté et de précarité, très souvent locataires, vivent dans de véritables « passoires thermiques » ! Le fonds devrait permettre de financer les actions d’accompagnement aux plus démunis (conseil, orientation vers les dispositifs d’aide à la rénovation thermique). Mais rien dans la loi n’est encore très clair à ce sujet.


Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?

Comme on peut le voir, l'adoption de cette loi va permettre aux ménages « bons élèves » de faire des économies et de montrer l’exemple. Les moins bons devront faire des efforts, comprendre qu’il faut investir dans des solutions pour améliorer les logements : des investissements qui seront largement amortis sur le long terme. Un changement de vision dont on n’a pas encore l’habitude mais qui sera nécessaire.

De plus, la loi prévoit un allègement du cadre réglementaire relatif à l'éolien et aux énergies marines renouvelables. La France restera au top des pays producteurs d'énergies éoliennes en Europe.

Cependant, il faut souligner que cette proposition de loi comprend quelques éléments incomplets. Le milieu associatif est d’ailleurs là pour le rappeler et faire en sorte que cette bonne volonté se transforme en une action ayant encore plus de sens.

Malgré tout, en cette période de crise sociale, économique et environnementale, nous nous réjouissons de voir arriver une nouvelle proposition de loi permettant une tarification incitative en faveur de comportements économes vis-à-vis des principales énergies et un outil de lutte contre la précarité énergétique. Un projet plein d’espoirs.

En avant pour une transition énergétique raisonnée et un avenir plus radieux pour tous !

 

Zeb

Né avec le positivisme dans le cœur, une joie de vivre et un amour débordants ! Travaille et vit dans le secteur associatif.
Agit au quotidien pour un changement personnel pour le bien de tous.

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
345
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 345 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires