941 Actualités   374 Anecdotes
28 MAR
2013

Les pistes de neige, toujours plus écologiques !

40x40_small_beige_smile
3
Hassid9

Rassemblées par une charte, plusieurs stations ont mis en œuvre des actions pour réduire leur empreinte environnementale...Remontées mécaniques gourmandes en énergie, dameuses roulant au gasoil, chauffage à fond dans les chalets en plein hiver: les stations de ski pourraient être de très mauvaises élèves en termes d’empreinte carbone. Pour éviter que les pistes vertes ne le soient plus tant que ça, 52 stations se sont rassemblées autour d’une charte proposant des actions concrètes.


Economies d’énergie

Grâce à un diagnostic de départ, chaque commune peut ainsi agir sur les axes qui lui semblent prioritaires: habitat, préservation des espaces naturels, gestion des ressources en eau, transports… «Les transports sont un gros point dans les stations, commente Guy Vaxelaire, président du Comité national de suivi et d’application de la charte. Beaucoup ont donc développé le covoiturage, amplifier les transports collectifs dans la mesure du possible.» Le bâtiment est aussi un point crucial: «Les bâtiments en construction doivent tenir compte des réglementations issues du Grenelle mais sur les bâtiments existants il a fallu entreprendre des travaux d’isolation, mettre en place des chaufferies bois, trouver comment faire des économies d’énergie ou utiliser des énergies renouvelables», explique Guy Vaxelaire.


Des dameuses plus propres

Mais les principales sources de pollution ou d’émissions de gaz à effet de serre ne sont pas forcément liées au cœur de l’activité des stations. «Le bon côté de la charte a été de prouver que l’entretien des pistes était une part infime de l’empreinte environnementale, estime Guy Vaxelaire. On a pu faire des économies avec des engins plus performants, on a mis en place la récupération d’huiles. Les remontées mécaniques sont alimentées en énergie renouvelable via les certificats d’énergie verte et les canons à neige consomment moitié moins qu’il y a 20 ans en eau et électricité.»

Des panneaux solaires thermiques installés à l’Alpe d’Huez, à la chaufferie biomasse de La Plagne, en passant par les nouvelles saleuses équipées d’un GPS pour optimiser les trajets à Megève, le tableau semble idyllique. Il ne l’est pourtant pas encore tout à fait, pense le président du Comité de suivi. «Nous n’aurons gagné avec la charte que lorsque nous aurons sensibilisé le plus grand nombre de vacanciers et que les communes auront fait du développement durable une démarche transversale à tous leurs services».

Dame nature

Journaliste spécialisée dans les nouvelles écologiques pour 1jour1sourire.fr

Cette actualité vous a fait sourire ? 40x40_small_beige_smile
Actualité suivante :
Actualité précédente :
EN SAVOIR PLUS
Equipe
Pagination_right Lepanda - Webmaster
Pagination_right Vacuite - Redacteur en chef
Pagination_right Zeb - Journaliste
Pagination_right Dame Nature - Journaliste
Pagination_right Compassion - Journaliste
+ d'infos
Pagination_right Blog 1Jour 1sourire
Pagination_right Qu'est-ce qu'1jour1sourire.fr ?
Pagination_right Contact
Footer_smiley
3887
Sourires
Footer_membres
340
Membres
Le site
Pagination_right 941 Actualités
Pagination_right 374 Anecdotes
Pagination_right 340 Membres
Rss Rss Rss
Twitter Facebook
Footer_publications
1315 Articles
Footer_commentaires
1548 Commentaires